Le patrimoine bâti

Au sud-ouest, en direction de La-Tour-St-Gelin, se trouve la Fontaine de Jable.

Un ancien lavoir restauré borde un petit plan d’eau, alimenté par des dizaines de sources.

Une aire de repos ombragée, incitant à la détente, a été aménagée. Des tables de pique-nique abritées sont à disposition et sont très appréciées en cas de météo incertaine.

En vous promenant dans le village, vous pourrez également découvrir plusieurs demeures anciennes ainsi que de nombreux bâtiments qui ont été restaurés avec beaucoup de savoir-faire (propriétés privées). Le patrimoine communal est ainsi préservé.

Au centre d’un vignoble, le château privé Le Perron est composé d’un ensemble de bâtiments dont la plupart ont été édifiés au XIXè siècle. Au nord subsiste une fuye où nichent encore des pigeons ; au sud, une très sobre chapelle, datée de 1839 se dissimule dans la verdure.

Le Château de la Noblaye, ancien fief, présente un corps de bâtiment à deux niveaux, flanqué à chaque extrémité d’une tour quadrangulaire en saillie. Un fronton triangulaire percé d’un oculus surmonte l’avant-corps central aux ouvertures accostées de pilastres.
Au nord un petit pavillon perpendiculaire abrite un bel escalier de pierre et un grand arc en anse de panier. Le logis connut un remaniement complet au XIIè siècle. Son pigeonnier existe encore. Des vestiges gallo-romains ont été mis à jour lors du creusement d’un bassin sur la pelouse.

L’Ouraye, petit manoir du XVe siècle qui a conservé ses fenêtres à croisées de pierre et son très beau porche en pierre.

Saumuret, (XVè) manoir privé, simple borderie* au siècle dernier, a été remanié au XIXè. Il est composé d’un corps de logis en équerre partagé entre deux propriétaires. Le logis principal est flanqué de 2 pavillons à toitures en pyramide. L’aile méridionale est desservie par un beau portail en anse de panier. Deux tours quadrangulaires aux corniches soulignées de mordillons flanquent l’aide nord-est.

En limite de Champigny-sur-Veude, le Manoir des Munets, ancien fief, remonte à la fin du XVè siècle. Il a subi des transformations au XVIIIè. L’intérieur abrite un bel escalier à vis de pierre et deux élégantes cheminées.

Presque en vis-à-vis, un ensemble de bâtiments restaurés, les Teilles, ancien fief, du XVIèdomine le val.

Dans le bourg, on remarquera un superbe pigeonnier-porche datant de 1756, la Michellière, couvert par un toit à quatre pentes souligné par une corniche à modillons.

Autrefois il existait sur la commune d’importantes propriétés ecclésiastiques comme la Saucraie, ancienne propriété de la Mission de Richelieu, Neuillé (ou Neuilly), ancienne propriété de l’aumônerie de St Aignan, et l’Allée, ancienne possession du couvent de l’Annonciation de Champigny-sur-Veude.

Proche du château d’eau est située la propriété des Gaudrées, avec un magnifique pigeonnier carré, restauré avec art.

Avec ses deux pavillons coiffés en pyramide qui flanquent le logis, la Bourlière (XVIIè) figure parmi les vieux manoirs de la commune. Elle a conse

rvé son pigeonnier carré avec corniche à gros modillons. Tout près de là se dresse le vieux logis de la Botardière (XVIIè siècle).

Le pigeonnier rectangulaire Le Sable (XVIè) surmonté d’un toit en croupe, a été transformé en logis privé.

……. Et tant d’autres à découvrir au hasard de vos promenades….

*borderie : ancienne exploitation agricole de petite taille